mardi 3 février 2015

Le temps passe

Le temps passe et je n'ai rien posté depuis des lustres ! J'ai filé cet été mais je n'ai malheureusement pas eu le temps de continuer. Le boulot, qui me prends du temps, beaucoup de temps. Et puis un peu de fatigue et une année chargée en émotions et difficile à gérer pour moi. Une perte qui arrive tôt ou tard et qui est ô combien difficile à gérer. Et le manque.

J'ai fait un voyage initiatique sur mes terres d'origine. Un retour aux sources qui m'a remise debout, un besoin de retrouver ses racines, d'entendre des histoires sur mes origines, des surprises aussi et une découverte d'une famille loin mais bien présente. La Pologne, ma Pologne, ma langue maternelle quasi oubliée. Des réminiscences et finalement une langue qu'on n'oublie pas totalement.


LA maison de mes origines. Elle doit dater de la fin du 19e siècle !





L'église où se rendaient mes arrières grand-parents




Le belle campagne polonaise 



Du ciel 



Depuis j'ai tricoté un peu. En fonction du temps imparti, entre les cours et les préparations de cours.
J'ai terminé mon Grand Favorito en angora, fait une couverture bébé pour une copine, commencé un gilet en free style, presque terminé. Et filé quelques jolis écheveaux. Mais je suis au ralentin j'ai des envies de couture surtout depuis que je regarde Outlander. Ah l'Ecosse et le tartan ! Il faut que j'aille en Ecosse ! J'aime les paysages sauvages, la nature ! 

Il a neigé un peu en Normandie. Ce matin comme tous les jours j'ai promené mon ours. C'était beau !










Le prochain post, je vous le promet ne sera pas aussi nostalgique. Mais des fois ça fait du bien.





mercredi 16 juillet 2014

Je file ma laine !

C'est bel et bien parti. Je suis motivée, gonflée à bloc !
Le Tour de Fleece a été pour moi l'occasion de m'y mettre sérieusement. Et quel bonheur ! 

On pourrait rapidement se ruiner en belles tresses car il y a de belles tentations sur Etsy. Je me retiens. Mais je me suis déjà fait plaisir ! 

Se décider à filer c'est bousculer ses habitudes.
Tout d'abord il faut choisir les tresses parmi un choix parfois très alléchant, attendre le facteur, déballer le colis comme une gamine qui reçoit un cadeau tant désiré,  tâter, sentir (oui je sens ma fibre avant de la travailler)  et puis la dénouer, l'aérer et préparer la fibre avant de la filer. Ensuite on peut la laisser couler entre les doigts et écouter la douce cadence de la roue qui tourne inlassablement. Pédaler tranquillement et se laisser porter.
Et puis il y a une découverte progressive, on suit l'évolution des couleurs, il faut patienter encore. Enfin on peut mettre en écheveau, calculer le métrage et se dire  "ça y est il ne reste plus qu'à la tricoter." Rien que ça... Encore des longues heures de travail en perspective et pourtant c'est loin d'être désagréable. On repousse encore plus loin les limites de l'immédiateté. On prend juste le temps de faire, on suspend le temps. 

Voilà donc mon premier écheveau de l'été que j'aime déjà d'amour ! Oui car je ne vous ai pas dit qu'à la longue on finit par les affectionner.




Une grosse laine dodue 2ply qui  à l'origine était comme ça


 


Je pense en faire un col pour l'automne. Les couleurs seront parfaites et ce sera suffisamment douillet pour la frileuse que je suis.

La laine est de la Blue Faced Leicester. C'est un mouton du nord de l'Angleterre à drôle de binette !





。。。


Ces derniers jours je bosse sur un fabuleux mélange mérinos et soie. 
La soie donne liseré brillant que j'aime beaucoup. En plus ça rend le fil plus robuste.
J'ai deux tresses d'une centaine de grammes à filer. J'en suis quasiment à la moitié mais ça va être plus long que précédemment car je file plus fin.



Je ne sais pas encore si je fais un retors ou pas. Je ne sais pas non plus ce que je vais tricoter avec, enfin, j'ai une petite idée. Je verrai bien en fonction de la quantité de laine obtenue.

Voilà où tout cela me mène. A l'addiction du mouton ! 
Et vous ? Vous êtes aussi des addicts ?





lundi 7 juillet 2014

Le Tour de Fleece 2014


Pour cette première année de filage et mes grands débuts dans le travail de la fibre, j'ai décidé de tenter l'aventure du Tour de Fleece 2014.
Objectif : filer un peu tous les jours pour progresser, partager avec les copines et passer un bon moment.

Je suis dans le groupe très cool de La Fibre dans les Mollets sur Ravelry.

Et mon butin de fibres, mon gros challenge de l'année, le voilà !




C'est super difficile d'avoir une photo qui donne un beau rendu des couleurs.
D'autant plus qu'on est pas gâtés par le temps et la lumière extérieure.

En vérité, ces tresses sont bien plus belles !

J'ai commencé par de la BFL de chez Woolgatherings.
Cela fait quelques semaines que je n'avais pas touché à mon rouet et les débuts ont été assez difficiles. 
Pas mal d'irrégularités dans le fil, j'ai pesté.

Mais ça commence à revenir doucement. 

Voilà ma première cible.



Prédraftée, car j'y retourne !




Sur le rouet ça donne ça (ce que j'ai filé en J+2)
En réalité j'ai filé plus de la moitié de ma tresse.



Le fil est davantage prune.

Par contre, les nouveaux Kromski ont des crochets en plastique, ça glisse ! Du coup mon bobinage est assez anarchique. Faut tout le temps le recadrer celui-là !

Pour la suite de l'aventure, j'ai différents mélanges et fibres à travailler.
Du mérinos, du yack et je garde le meilleur pour la fin.
Lorsque j'espère avoir suffisamment bien bossé et m'être améliorée.

 Trois petites tresses fabuleuses en soie et cachemire. Trois bleus différents que je vais associer, peut-être en faisant des rolags, pour me faire un joli châle tout doux.

Voilà, à suivre donc !
Bonne semaine et à bientôt !



mercredi 4 juin 2014

Tricoter un gilet qui pète pour le printemps

Tel était mon objectif.
Le genre de gilet pour les fraîcheurs du matin qui peuvent s'étendre à l'après-midi.
Le genre de gilet qui met de bonne humeur quand le temps est capricieux et que le soleil n'est pas toujours au rendez-vous.
Le genre de gilet qu'on ose sortir même s'il est un peu flashy.

Je pioche dans mon stock. En cours d'ouvrage je me dis que non, ça ne vas pas aller. Je le garde pour sortir le chien voire les poubelles si ça ne s'améliore pas. Et puis je me ravise et me dis que ça peut aller pour traîner à la maison.
Et tout à la fin, au moment où je m'amène avec mes boutons en bois, je me dis que c'est la magie de la Noro et qu'il faut vraiment persévérer et en venir à bout pour avoir des surprises. Car ce petit gilet va sans doute sortir de la maison.

Finalement, une fois les boutons cousus, je le trouve bien chouette et je m'empresse de le laver et l'arborer fièrement devant mon homme qui était encore plus sceptique que moi, et qui me dit qu'il le trouve sympa.
Victoire ! Une fois sec, hop je l'emmène sur mon dos et ose le porter au boulot !


Et une fois de plus je me dis, en automne je peux le porter avec des fringues aux teintes automnales.
En été, avec un petit short en jeans il fera l'affaire pour les petites fraîcheurs. En plus il est assez baba cool. Du coup, curieusement j'ai eu envie de sandales à semelles en bois...
Et l'hiver, il me donnera un peu de vitamine D.

Je ne pensais vraiment pas l'aimer ! J'ai été la première surprise à le porter avec enthousiasme.
D'ailleurs, à l'heure où je vous écris il me tient bien chaud (vu la foutue drache qui tombe...)

Modèle vu chez ma pote Tricobsession, un gilet facile fait par Laura Chau.
Top-down rapide à tricoter dont j'ai juste affiné les manches de quelques mailles (6 en tout). Je ne sais plus s'il était prévu un cintrage dans le modèle initial car je l'ai fait un peu à ma sauce. Rien d'exceptionnel, j'ai creusé la taille puis ré-augmenté aussi sec. Par contre je n'ai pas travaillé la bordure comme c'était indiqué sur le modèle. Je voulais qu'elle soit beige, alors j'ai monté les mailles une fois le tricot terminé.

La laine ? De la Cascade Lana d'Oro parce que c'est doux et moelleux (2.5 pelotes) , et deux pelotes de Noro Silk Garden dégotées en soldes sur le net mais pour le coloris, je ne sais plus du tout ! J'ai jeté les étiquettes, c'te nouille !

Voilà, vous savez presque tout, ya plus qu'à. Maintenant je vais sortir sous la pluie avec mon gilet arc-en-ciel, faire une danse indienne et appeler le soleil.

Bonne fin de semaine !




dimanche 27 avril 2014

Premier écheveau !


J'ai entièrement filé mon premier écheveau ! 
Ok, c'est de la laine gratte-cul, un bon shetland qui sent le poney (c'est pourtant du mouton) mais la fibre est longue donc idéale pour débuter.


Après visionnage d'une vidéo quelque part sur youtube, je me suis lancée dans un retors à l'aveuglette, histoire de finir par un petit 2ply de derrière les fagots.

Voilà le résultat !




La question étant maintenant,

mais qu'est-ce que je vais bien pouvoir tricoter avec une laine pareille ?



mardi 8 avril 2014

Un petit nouveau dans la tanière

Peu de tricots en ce moment. Pas le temps, trop de boulot. La motivation est aussi un peu partie.
Mais pour se remettre dans la fibre voici une petite nouveauté ! 



Un joli rouet Kromski que j'apprends à dompter. 

Et les fibres commandées après quelques essai avec du Blue Face Leceister et du Shetland.

Une tresse de mérinos / Yak 




Et du BFL  dans des couleurs chaudes



J'attends mon colis avec impatience.
Avec les beaux jours qui arrivent, je suis tout aussi impatiente de me poser sur la terrasse et de filer tranquillement avec le chant des oiseaux. En face, un champ de colza pour illuminer le paysage.




lundi 27 janvier 2014

Bart et Francis et ma virée en Belgique


Ce week-end, avec mes tricopinautes nous avons fait une virée en Belgique à la vente annuelle de Bart et Francis.

C'était vraiment super et il y en avait pour tous les goûts.

Je me suis lâchée et rempli mon stock :/
Avec plein d'idées en tête et de jolies laines à travailler.

J'ai trouvé deux bobines de lin à 3.5€ l'une, un bel écheveau de soie gris foncé et deux jolies bobines de kidsilk prune.


Accueillies en raines chez Fil et bois, on a passé un super week-end à tester, filer et faire des échantillons.
J'ai pu avancer franchement sur mon pull en angora et je suis rentrée ravie et motivée !

La qualité de la photo de mon butin n'est pas tip top mais bon on fera avec !

On a aussi fait un crochet dans une charmante petite boutique de laines de qualité pas chères car sans doute des restes de stocks des saisons précédentes.

J'ai donc complété ma collec' en achetant un joli mérinos d'Araucania pour faire un châle. Et toujours de le même marque deux beaux écheveaux de grosse laine bleue ultra douce en mérinos soie et cachemire. Un truc de dingue !

Et pour finir, de la sock yarn de chez Rowan dans des couleurs automnales subtiles.

Ya plus qu'à !

J'ai encore à vous montrer un col turquoise avec de la madelinetosh et du kidsilk et un bonnet tout douillet.

Suite au prochain épisode, si le soleil veut bien se pointer pour que je fasse des photos moins pourries :)